NOUVEAU BUREAU CFU: COORDONNATRICE : PULCHERIE GBEMENOU***************COORDONNATRICE ADJOINTE : ROSEMONDE TCHIAKPE***************SECRETAIRE A LA COORDINATION ET A L’ORGANISATION : GERMAINE AMOUSSOUGA***************SECRETAIRES AUX AFFAIRES JURIDIQUES ET DES CONTENTIEUX : SAMIRA CHABI MANNE***************SECRETAIRE AUX AFFAIRES SYNDICALES : FLORE GNIMASSOUN***************SECRETAIRE AUX FORMATIONS : AURORE SAIZONOU***************SECRETAIRE AUX AFFAIRES FINANCIERES : CHANTAL SEKLOKA*************** COMMISSAIRES AUX COMPTES : AUGUSTINE DANON ET RODA BELKO,

Accueil
Formation des femmes journalistes sur les résolutions 1325, 2242, 2250: tour des femmes journalistes de Parakou

Après Cotonou et Bohicon, c'est l'étape de Parakou qui a mis fin à  cette série de formation initiée par le Réseau  Paix et sécurité des femmes dans l'espace CEDEAO/BENIN et qui vise à renforcer les capacités des femmes journalistes  sur les résolutions 1325, 2242 et 2250 du conseil de sécurité des nations unies. Il faut préciser qu'à la fin de la série de formations un contrat de partenariat à été signé avec une dizaine d'organes de presse.

Nos remerciements vont à l'endroit de la présidente du Réseau Paix et Sécurité des Femmes dans l'espace CEDEAO/BENIN Mme Bandine Sintondji yaya et toute son équipe. Aux partenaires : coopération Suisse  care Benin /Togo et le ministère en charge de la famille  .un sincère remerciement à Franck Kpochémé,  président de l'upmb. Enfin, merci à toutes les participantes qui ont suivi activement les travaux de cet atelier.



 
Aprés les femmes des médias exerçant dans le sud Bénin, leurs consoeurs du centre ont reçu la même formation

Aprés les femmes des médias exerçant dans le sud Bénin, leurs consoeurs du centre  ont reçu la même formation le 15 septembre 2017 à Bohicon. Cette initiative du réseaux paix et sécurité des femmes dans l'espace CEDEAO/BENIN  au profit des femmes de la cellule des femmes de l'Union des professionnels des médias  vise à renforcer leur capacité sur la résolution 1325 et connexe du conseil de sécurité des Nations Unies.


 
atelier de renforcement de capacités des femmes de la cfu sur les résolutions 1325,2240 et 2250 du conseil de sécurité des nations unies sur la paix et la sécurité

Les Femmes professionnelles des médias du Bénin officiant dans les départements du sud du Bénin à savoir,le Mono,  l'Atlantique,le Littoral, l'Ouémé et le Plateau ont suivi le mardi 5 septembre 2017 un atelier de renforcement de leurs capacités sur les résolutions 1325,2240 et 2250 du conseil de sécurité des nations unies sur la paix et la sécurité.La rencontre a réuni 25 participants.L'initiative vient du Réseau Paix et Sécurité des femmes dans l'espace CEDEAO/BENIN  avec l'appui technique et financier de la coopération Suisse de cair Bénin/Togo et du soutien du ministère en charge de la famille.La cérémonie de lancement à connu plusieurs allocutions dont celle de la présidente du Réseau Paix et Sécurité des Femmes dans l'espace CEDEAO/BENIN.Madame Blandine SINTONDJI Yaya  a précisé l'objectif de la rencontre avant de présenter brièvement le réseau.Ensuite elle a été appuyée par la coordinatrice de la cellule des femmes professionnelles des médias du Bénin, Pulchérie GBEMENOU a invité les participantes à prendre activement part aux travaux.Enfin ont suivi les interventions des représentantes de la coopération Suisse,de cair Bénin /Togo et le mot d'ouverture du représentant du ministre en charge des affaires sociale.Il faut noter que les participantes ont suivi avec attention les communications ce qui a débouché sur des débats riches,très appréciés par les organisateurs.


 

 

 
Passation de charge

Compte rendu CFULa cérémonie de passation de charge entre les bureaux sortant et entrant de la CFU s'est tenue ce jeudi matin 20 Juillet 2017 à la maison des médias Thomas Megnanssan à Gbedjromede à Cotonou. Appuyée par le bureau de l'UPMB, elle a réuni une quarantaine de professionnels des médias de tous les départements du Benin. Trois allocutions ont meublé la séance, celles des coordonnatrices sortante et entrante, Marie Lea Yemadjro et Pulcherie Gbemenou  et celle du président de l'UPMB Franck Pkotcheme. A l'occasion les intervenants ont rappelé brièvement les activités menées par l'association ces derniers mois, la mission de la CFU, ses ambitions et les moyens dont la cellule entend se doter pour les réaliser. Le président de l'UPMB a une fois encore rassuré les membres de la CFU du soutien de toute l'union. Il a félicité la CFU pour son dynamisme car dira t-il, elle est le département spécialisé le plus actif de l'UPMB. Tout en prenant l'engagement de porter plus haut le flambeau de la CFU durant les trois prochaines années, Pulcherie Gbemenou, la coordonnatrice entrante a remercié les invités et les femmes des médias du Benin pour leur militantisme. Elle se dit prête à accueillir toutes les propositions visant le rayonnement de la CFU et de la femme des médias.


 
Opération de libération de l’espace public et de déguerpissement

Les femmes des médias s’engagent à jouer leur partition.

Au delà de tout reproche fait à la femme elle est efficace. Elle fait montre de cette efficacité lorsque les conditions nécessaires sont réunies. La CFU, Cellule des Femmes de l’Union des professionnels des médias l’a si bien compris que depuis quelques années, elle organise régulièrement, avec l’appui de la Fondation Friedrich Ebert son partenaire, des ateliers de renforcement de capacités à l’intention de ses membres.  Le tout dernier a eu lieu du 24 au 25 mars 2017 au siège de la Fondation à Cotonou. Il a rassemblé une quarantaine de journalistes, animatrices et techniciennes venues des départements du Bénin. L’atelier a porté sur le thème « Impact socioéconomique des mesures de déguerpissement  sur les femmes ».

Lire la suite...
 
Impact Socioéconomique du déguerpissement des espaces publics sur les femmes

Recommandations des participantes :

Nous, membres de la CFU ayant participé à l’atelier de formation relatif à l’impact socioéconomique du déguerpissement des espaces publics sur les femmes, recommandons :

A l’endroit des participantes

- de produire effectivement les éléments sur les thèmes retenus à la formation et de les faire diffuser dans leurs organes respectifs

- de déposer par groupe de travail des copies de ces productions à la coordination de la CFU et à la Fondation conformément aux termes de référence de la formation

- d’avoir beaucoup plus d’intérêt pour les genres journalistiques entres autres  (l’enquête, chronique ….)

- de réaliser des productions mettant en exergue la femme ainsi que son autonomisation financière et sociale.

- de s’impliquer d’avantage dans le fonctionnement de nos rédactions respectives.

- A l’endroit des Patrons de presse

- d’accompagner les femmes journalistes sur les productions de presse sur le thème de l’atelier

- de Faciliter l’émergence de la femme dans leurs organes

- de Permettre aux femmes de conduire les débats sur les grands sujets de l’actualité dans leurs organes.

A l’endroit de la Fondation Friedrich Ebert

- d’aider à faire une étude d’impact socioéconomique du l’opération de libération

- de Continuer par accompagner les activités de la CFU


 
Séminaire de formation des femmes leaders.

Séminaire de formation des femmes leaders.

Le jeudi 19 Août s'est tenue au siège de  l'UFeC/ ABC à Parakou, la formation des femmes conseillères et autres sur le thème " leadership féminin au service de la communauté ". 
La formation a été dirigée par le cabinet GDC entendez Global Dynamis Consult. Elle a porté sur six modules. Le cabinet GDC ayant octroyé sur plaidoyer de la coordonnatrice Marie Lea YEMADJRO auprès de la vice présidente du cabinet l'ancien ministre Marie Laurence Sranon, deux places à la CFU,  deux femmes des medias exercant a Parakou, ont pu suivre les communications. Ces femmes ont participé hâtivement à ce séminaire. Tous les modules ont retenu leur attention. 
L'objectif visé par le développement de ces modules est d'amener les femmes leaders  à identifier les  besoins de leurs communautés, à formaliser leur discours et à partager leur vision en tant que leader avec les autres membres de la communauté. A l'intention des élues locales, membres de l'UFeC /ABC, l'Union des Femmes Conseillères de l'Alibori, du Borgou et des Collines et des femmes des medias, Edmond Sotondji, le president du GDC et ses collaborateurs communicateurs ont expliqué de long à large les techniques pour réussir la prise de parole en public, ceci afin de mieux toucher les administrés, les populations.
Les participantes ont montré un engouement à cette formation qui au delà d'un apprentissage était une expérience du donner et du recevoir. Par leur façon de travailler et de vivre les participantes sont appelées à donner l'exemple dans leurs communautés et cercles de travail. 
En définitive, ce fût une très enrichissante formation.Les documents de support laissés aux participants leur permettront de revoir de temps en temps les notions acquises mais oubliées. 
De Isaballe LEMOU, journaliste, membre CFU participante.



 
Diagnostic des difficultés d’accès aux postes de responsabilités dans les médias par les femmes

Diagnostic des difficultés d’accès aux postes de responsabilités dans les médias par les femme.

Selon Wilfried Adoun, plusieurs facteurs expliquent le problème posé. « Il s’agit d’abord, des femmes elles-mêmes qui s’intéressent aux sujets sans intérêts majeurs dans les rédactions ».il ajoutera que  « très peu de femmes s’engagent dans des desks ou des domaines qui offrent de la visibilité à un journaliste ».

Wilfried Adoun lors de sa communication. Photo: Bismarck Sossa

Plus loin, il va montrer que l’accession d’une femme à un poste de responsabilité dans une entreprise de presse dépend de sa disponibilité, de son sacrifice face aux responsabilités du foyer, de son engagement à s’investir dans des domaines marqués par une forte présence des hommes, de sa capacité à s’imposer par son professionnalisme. Il sera soutenu dans ses propos  par quelques participants qui, tout en louant le mérite des femmes qui émergent malgré l environnement ‘hostile’’ crée par les hommes dans les rédacteurs arrivent à émerger dans ces organes de presse .Ils ont salué cette initiative de la CFU qui tient compte de l’aspect genre aux fins de faciliter désormais l’accession des femmes qualifiées de l’ouémé à différents postes de responsabilité dans leur différents organes de presse.





 
Les femmes journalistes veulent un diagnostic des difficultés d’accès aux postes de responsabilités dans les médias

Les femmes journalistes veulent un diagnostic des difficultés d’accès aux postes de responsabilités dans les médias.

Aurore Saizonou de la CFU. Photo:Bismarck Sossa

La section départementale Ouémé de la Cellule des femmes de l’Union des professionnels des médias du Bénin (CFU) a célébré ce samedi 7 Mai  en retard la journée internationale de la liberté de presse.

Pour marquer l’événement, ces femmes ont organisé une rencontre avec les Hommes des médias dans les locaux de la Direction départementale du ministère chargé des relations avec les institutions à Porto-Novo. Il s’agit d’une conférence –débat autour de« l’accès des femmes aux postes de responsabilité dans les entreprises de presse au Bénin ».Un sous –thème tiré du thème central de la célébration de la journée internationale de la liberté de presse qui cette année est « Accès à l’information et aux libertés fondamentales : c’est votre droit ! ».

. Selon  Aurore Saizonou, rédactrice en chef de Radio Alléluia FM et déléguée Ouémé de la CFU, il s’agit de donner l’opportunité aux hommes des médias de faire le diagnostic des difficultés d’accès des femmes aux postes de responsabilités dans les médias. Leur permettre de faire des critiques constructives quant aux entraves à l’évolution des femmes dans ces organes de presse.  C’est ce qui justifie d’ailleurs le choix du  consultant média Wilfried Adoun pour animer le débat.


 

 

 
Remise de dons aux personnes indigentes de Parakou

La Cellule des Femmes  de l’Union des professionnels des médias du bénin (CFU)  a initié en début de weekend, une opération d’assistance des femmes indigentes au centre de promotion sociale 1 de Parakou. Le but, susciter l’attention de l’opinion sur les besoins  de cette couche sociale et sur les bienfaits  de telles actions de solidarité.


Des vêtements, du savon et de l’huile, le don à l’endroit de quelques  indigents de la ville de PARAKOU par la CFU se trouve exprimé en ces articles. La remise s’est faite en présence du, représentant du président national de l’union des professionnels des médias, des femmes membres de la CFU section Borgou et des responsables des centres de promotions sociales de la ville.

Lire la suite...
 
«DébutPrécédent12SuivantFin»

Page 1 sur 2
17/02/2018
HORLOGE
Heure :

STATISTIQUES

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Il y a 1 utilisateur en ligne
-
1 invité

ANNIVERSAIRE

    Pas d'anniversaire aujourd'hui

Les annifs prochains:
Facebook Image